Pourquoi une fabrication française ?

Made In France : une évidence ... pas si évidente

Nous avons lancé la marque Petits Cadors en novembre 2018. Pour nous, il n’était pas envisageable que cette création d’entreprise ne prenne pas en compte les enjeux environnementaux auxquels nous devons faire face aujourd’hui avec urgence.

Il était donc évident que nous devions produire le plus localement possible et intégrer le plus possible de comportements éco-responsables dans notre processus de fabrication. Nous avons été surpris, au début de notre aventure, du nombre d’interlocuteurs qui ont tenté de nous dissuader de fabriquer en France et de tout faire fabriquer en Chine. C’était comme si il n’y avait pas d’autre alternative, comme une fatalité !

Forts de nos convictions, et admiratifs de marques qui, comme la nôtre, ont fait le choix du Made in France (1083, Bleu de chauffe, Archiduchesse, Hopaal, Le slip Français, Le t-shirt propre, etc...), nous avons tenu bon et en sommes très fiers !


Un circuit de confection ultra court

Aujourd’hui, nous avons réussi à intégrer tout le processus de confection, de la découpe du tissu au garnissage.

Voici le processus de fabrication de nos coussins :

👉 Confection dans notre atelier de Nailloux (31). Après plusieurs mois de travail sur le prototypage d'un nouveau modèle de coussin, l'atelier se lance dans sa fabrication ! Nous partons des rouleaux de tissu qui sont coupés sur place selon nos patronages, avant de passer dans les mains des couturières.

fabrication francaise coussin nomade

👉 Ouverture de la fibre de rembourrage à l’Isle Jourdain (32).
Tous nos oreillers sont garnis avec une fibre Ecolabel fabriquée à partir de plastique recyclé collecté dans les cours d'eau. Ce garnissage est fabriqué en Allemagne où nous achetons des balles de fibre brute (environ 300 kg de plastique par balle). Elles sont expédiées dans le Gers à la société Lahille qui a l'équipement nécessaire pour ouvrir la fibre, c'est à dire la décompacter pour lui donner son gonflant et moelleux caractéristique. Une fois ouverte, la fibre est livrée à notre atelier de Nailloux.

fabrication made in france chez petits cadors toulouse

👉 Garnissage et finitions dans notre atelier. C’est la dernière étape de confection qui consiste à intégrer la fibre et refermer soigneusement le coussin. Concrètement, la fibre est pesée, insérée à la main, puis chaque coussin est fermé par une couturière. Une fois confectionnés, nos coussins nomades sont habillés de leur packaging et emballés sur place, prêts à être expédiés.

circuits courts pour la confection des petits cadors

0 kilomètres !

De la découpe du tissu à la pose du packaging et son emballage, le produit aura parcouru une distance de... 0 km. C’est forcement moins que votre Jean (qui parcours en moyenne 60 000 kilomètres, soit 1 fois et demi le tour de la terre ! sauf s'il est de la marque 1083 ) et la plupart des objets que vous utilisez quotidiennement comme votre téléphone, votre machine à café ou votre machine à laver.

Un produit Petits Cadors est donc un produit 100% confectionné en France !

Et au delà de l’impact écologique, nous sommes également fiers de contribuer à créer de l’activité sur notre territoire. C’est un grand bonheur pour nous de tisser de vraies relations avec nos partenaires, de découvrir leur métier et apprendre avec eux. Nous nous rendons d’ailleurs compte que cette relation serait totalement impossible avec des interlocuteurs situés à l’autre bout de la planète. La proximité permet un échange vivant et enrichissant pour les deux parties.

Donc, quand vous achetez un produit Petits Cadors, vous faites le choix d’un produit confectionné 100% en France et vous contribuez du même coup à la création d'emplois et contribuez ainsi à la renaissance d’une filière textile dans l'hexagone.

Beaucoup de marques trichent avec la mention Fabriqué en France, la législation sur cette question étant beaucoup trop laxiste, donc nous tenions à vous expliquer en détail notre processus pour vous garantir cette mention !

L’aventure continue et nous essayons chaque jour d’optimiser notre manière de fabriquer pour réduire encore notre empreinte carbone et créer de l’activité locale.