"Les oreillers nomades Petits Cadors démocratisent la sieste"

Revisiter l’art de la sieste des petits et des grands, tel est le credo des Petits Cadors, jeune marque qui a inventé, à Toulouse, des oreillers nomades design et durables.

Par Alexandra Foissac pour Le Journal Toulousain

C’est l’histoire d’une famille toulousaine et voyageuse qui cherchait l’oreiller de voiture parfait. Mais ne le trouvait pas et l’a donc inventé ! Ainsi est né Isidor, breveté dans la foulée et aussitôt adopté par petits et grands. Imaginé à Toulouse par Muriel Goudol et Laurent Padiou, aidés et inspirés par leurs jeunes enfants Juliette et Léon, Isidor répond à un besoin et à des préoccupations dans l’air du temps : ralentir le rythme, profiter des instants volés pour se reposer, allier utilité et esthétique, fabriquer français, durable et responsable.
Les oreillers nomades Petits Cadors sont ainsi élaborés à partir d’une fibre produite dans le Gers et issue du recyclage de bouteilles plastique, fabriqués à Pau et garnis à Toulouse, en privilégiant les circuits courts et les labels bio. Objectif : réenchanter la sieste avec un objet confortable, ludique, écolo et design.

Isidor, Téodor, Bivoak et les autres Petits Cadors

Parce qu’il y a autant de siestes que d’individus, de moments et de lieux propices, Les Petits Cadors ont poursuivi l’aventure initiée avec Isidor. Le premier né de la gamme est dévolu à la voiture, avec son système d’accroche ingénieux sur l’appuie-tête et sa drôle de forme triangulaire, et il se décline en une quinzaine de coloris et dessins, sobres, enfantins ou flashy. Téodor, lui, est un oreiller moelleux qui vise à démontrer que quinze minutes de sieste quotidienne font gagner en productivité, en énergie, en bonne humeur et en bonne santé. Et ce, sans bouger de son bureau ou de son salon, même si les noms des tissus — Ouessant, Brocéliande… — invitent au voyage.
Salvador est, lui, dédié à l’été et a vocation à s’installer sur un transat, sur le sable ou une fouta pour renouer avec le concept de sieste au soleil. Il se décline en coton lavé et en version enfant pour les petites têtes blondes. Quant au Z, il invite aux confidences sur l’oreiller, car ce coussin tandem en zig-zag est parfait pour les siestes en amoureux, avec son meilleur ami ou parent-enfant. Le dernier-né de la gamme, Bivoak, est un coussin technique (310 grammes, imperméable) dédié aux randonneurs et aux nuits à la belle étoile. À chacun son oreiller !

> Lire sur le site Le Journal Toulousain

Photo Géraldine Buis - Modèles Anna x Max

notre best seller